Croissance d’entreprise

 

 

Le passage d’homme-orchestre à chef d’orchestre...


Si, démarrer une entreprise exige généralement une compétence technique spécifique, la faire croître requiert d’autres habiletés.

On entend souvent parler du passage d’homme-orchestre (apte à tout faire) à chef d’orchestre dans lequel l’entrepreneur y joue un rôle de coordination de l’équipe dans laquelle chacun y joue sa partition! En ce sens, un tel passage exige un minimum de compétences en gestion pour bien gérer la croissance.

De plus en plus, pour donner un élan à son entreprise, on s’attend à ce que l’entrepreneur saisisse d’une part, les chiffres ( états financiers) et d’autre part, qu’il déploie les stratégies marketing basées sur la connaissance parfaite de besoins actuels de ses clients, voire qu’il en anticipe leur évolution.


 

Les facteurs du succès en financement.

Obtenir du financement nécessite de la préparation (un packaging adéquat) et une bonne communication du projet par l’entrepreneur. En effet, cela exige une connaissance intime du modèle d’affaires et subsidiairement un Business plan afin minimalement d’augmenter les chances de succès. Les apporteurs de capitaux, les investisseurs veulent voir la preuve du concept, par la démonstration  que les clients sont prêts à acheter ou achètent déjà le produit et service à un prix donné afin de permettre à l’entreprise de réaliser des profits pour assurer sa survie. Plus l’entrepreneur en fait la démonstration, mieux c’est!

Par expérience, nous savons également que d’autres facteurs entrent en jeu pour accroitre les chances de succès en recherches de financement. Rappelons également le fait le financement n’est pas un jeu de hasard.

Parmi ces facteurs :

-          L’entrepreneur doit faire la démonstration de sa connaissance intime du modèle d’affaires qui n’est le plan d’affaires. Mais il n’en reste pas moins que le Business Model conduit à l’élaboration du plan d’affaires démontrant le potentiel de croissance (profits)  et ce, durant une période de temps donné. Plus vite vous atteignez votre seuil de rentabilité et que vous offrez un bon retour sur investissement (ROI), meilleures sont vos chances d’être l’heureux élu. Par Business Model (modèle d’affaires), il s’agit de répondre aux questions ci-après :

o    Qui sont exactement vos clients? Quels sont leurs besoins ou défis?

o    Comment les atteindre ?

o    Quelles sont vos

o    Quelles les activités et les ressources pour réaliser le projet?

o    Comment allez-vous faire de l’argent?

-          Dans le plan d’affaires, détaillez la taille du marché et son potentiel de croissance durable. Les apporteurs de capitaux ont du mal à s’intéresser à une entreprise qui tente d’offrir «  tout pour tout le monde » sans véritablement se distinguer. D’où l’importance de bien expliquer votre « avantage concurrentiel »;

-          Faire la preuve de votre habileté de contrôler la qualité du produit ou service offert, faire preuve de vos habiletés en gestion (comment communiquer, comment recruter les bonnes personnes, un leadership sur les gens et savoir bien s’entourer);

-          Démontrez votre « implication financière » dans le projet en tant qu’engendreur des risques, ce qui envoie un bon message aux investisseurs que vous y croyez fondamentalement. Vous allez entendre les gens défendre ce qu’il est convenu d’appeler dans le jargon «  l’équité de la sueur » (en anglais sweat equity), cela ne suffit pas. Le temps investi, vos énergies, vos efforts et tout le travail acharné…tout cela est certes important, les apporteurs de capitaux veulent voir matérialiser le tout en argent, ce qui constitue pour eux une formidable source de motivation pour les investisseurs;

-          Avoir une stratégie claire, bien conçue et réalisable pour faire fonctionner le projet;

-          Les apporteurs de capitaux veulent être sûrs que chaque dollar investi trouve sa justification car, de façon générale, la plupart d’entrepreneurs sous-estiment leurs besoins en argent requis afin de partir du bon pied.

 

 

 

©2016. Gestion Franck Capital Inc. Tous droits réservés